Chez-soi

Marie Bouchet

Pour certaines, la visualisation de la pièce et parfois même des pièces où l’on accouchera est présente déjà très tôt au début de la grossesse voire même avant. D’autres parents se projetteront petit à petit. Il n’y a pas de règle en la matière.

Dans son texte Les Besoins essentiels d’une femme qui accouche, Ruth Ehrhardt, sage-femme traditionnelle sud-africaine identifie 6 besoins fondamentaux d’une femme en travail :

  • Le silence

  • La chaleur

  • La pénombre

  • La sécurité (ne pas se sentir observée)

  • Le calme (pas d’adrénaline)

  • L’absence de sollicitation

La plupart de ces critères mettent en jeu l’environnement immédiat de la mère et de l’enfant à naître. Certains d’entre eux sont universels, comme le silence, la chaleur et la pénombre, tandis que d’autres sont sujets à interprétation comme la sécurité et le calme, car l’un et l’autre répondent à des définitions variables selon les personnes.

Chaque couple aménage donc son espace en fonction de ses intuitions, de ses projections et des contraintes du logement. Les témoignages d’autres parents ayant connu un AAD peuvent permettre de questionner les besoins principaux et de trouver le juste équilibre. Il s’agit avant tout de confort.

Pour accueillir une naissance, le logement doit être salubre et propre, disposer d’un accès à l’eau courante, être sécurisé et pouvoir permettre l’intervention d’une équipe de secours.

Généralement, au début du 3ème trimestre, la sage-femme AAD remet aux futurs parents une liste de matériel. Il s’agit là d’éléments de protection et d’hygiène à se procurer en pharmacie ou en magasin spécialisé (cf. liste non-exhaustive ci-dessous), dont certains peuvent être mis en place en amont de la période prévue d’accouchement (alèses, draps, …). Certains seront utiles à la sage-femme lors de son accompagnement en per- et post-partum.

Pour les désirs particuliers comme la location d’une piscine d’accouchement, il est recommandé de se renseigner auprès d’enseignes spécialisées en amont car il peut exister un délai d’attente. Certaines doulas proposent également des piscines à la location et d’autres types de matériel (tabouret d’accouchement, banc, etc.)

En parallèle de la préparation du logement, certains parents peuvent trouver rassurant de prévoir un petit sac d’affaires de maternité et d’avoir fait le plein d’essence à l’approche de la date du terme pour gagner du temps si un transfert devenait nécessaire. D’autres préfèrent ne pas y penser. Dans le premier cas de figure, les établissements de soins fournissent généralement des listes au moment de l’inscription et certaines sages-femmes le recommandent dans leur liste de matériel.

Zoom sur du concret 

La préparation se décline en 3 catégories : la partie confort, la partie pratique et la partie médicale.

Pratique :

  • Des serviettes,
  • Des gants de toilettes,
  • Des bassines,
  • De vieux draps,
  • Un matelas à poser au sol (de préférence une place pour pouvoir le déplacer facilement),
  • Coussins classiques,
  • Bouillotes,
  • Un ventilateur (pour les périodes de forte chaleur),
  • Un radiateur d’appoint (pour les périodes de « grand froid » et pour augmenter rapidement la température de la pièce après la naissance)
  • Des alèses,
  • Des grandes bâches (type bâche à peinture) pour protéger le sol, le canapé, le matelas etc,
  • Grands sacs poubelle,
  • Un ballon de grossesse,
  • Une barre de traction ou une écharpe pour se suspendre,
  • Une balle de tennis pour accrocher une écharpe à une porte,

Pour la partie « médicale »

(liste purement indicative, à établir en concertation avec votre sage-femme):

  • Dossier médical en évidence pour la sage-femme
  • Protections hygiéniques pour le post partum
  • Pommade pour mamelons
  • Argile verte et blanche
  • Liniment
  • Sérum physiologique
  • Teinture mère de calendula
  • Compresses stériles
  • Nœud pour le cordon
  • Un thermomètre

 Confort :

  • Ambiance lumineuse : Des bougies et des guirlandes pour une ambiance cocon et une lumière tamisée
  • Des bougies parfumées ou de l’encens
  • Des coussins et des plaids
  • Ambiance musicale : Playlist
  • Une piscine d’accouchement
  • Une paille pour boire plus facilement
  • Huiles de massages
  • Boules énergisantes
  • Boissons (tisane, infusions, jus de fruits, ce qui vous fait envie !)

Ceci est une liste purement indicative, non exhaustive, à adapter à chacun.e en fonction de ses besoins et préférences. Il est nécessaire de rappeler que vous avez déjà le plus important, votre foyer et votre famille à vos côtés.

La préparation du logement ne devrait pas être une source d’angoisse. Vous ferez au mieux, avec ce que vous aurez, il est important de toujours se faire confiance, vous en êtes capable, votre corps en est capable.

Une question sur l’AAD ?

Contactez-nous !