Définition de l’Accouchement à domicile

©Sabrina Pensalfini

L’Accouchement Accompagné à Domicile désigne une manière de donner naissance volontairement hors du cadre hospitalier, dans le respect de la physiologie de la mère et de l’enfant, avec l’assistance d’une sage-femme formée à cet accompagnement.

  • En France, comme dans de nombreux pays, l’accouchement à domicile fait partie de l’offre de soins : il est légal, remboursé par la sécurité sociale et par certaines mutuelles. Dans la pratique, il représente toutefois moins d’1% des naissances car l’organisation des soins du système français ne permet malheureusement pas de répondre à la demande de tous les parents. En effet, les sages-femmes pratiquant l’AAD sont de moins en moins nombreuses.
  • Depuis 2002, la loi Kouchner oblige chaque professionnel de santé à souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Celle des sages-femmes pratiquant l’AAD étant très onéreuse, elle ne permet pas à la majorité de s’assurer. Cette situation est regrettable quand l’enquête IFOP de février 2021 révèle que plus de 30% des futurs parents souhaiteraient accoucher à domicile s’ils en avaient la possibilité.

Ainsi, le CDAAD milite aux côtés des sages-femmes afin que l’accouchement à domicile soit accessible au plus grand nombre, dans de bonnes conditions d’exercice et de façon sécuritaire pour les parents, les enfants et les professionnel.le.s. Il s’agit d’un enjeu de société, de droits des femmes, etc… Pour défendre les sages-femmes, vous pouvez signer la pétition de l’APAAD Exigeons une assurance pour nos sages-femmes.

Une question sur l’AAD ?

Contactez-nous !